contact@alpinevalue.fr     +33 (0)9 50 09 12 27

⌟ Gouvernance familiale

Lorsque l’entreprise familiale a réussi à se développer sur plusieurs générations, le besoin se fait sentir d’établir un cadre régissant à la fois les relations intrafamiliales et les relations de la famille avec son entreprise.

La composition généralement admise en matière de gouvernance familiale comprend :

  • une Charte familiale définissant les grands principes et les valeurs de la famille et de l’entreprise, ceux qui ont souvent apporté le succès et qu’elle veut voir perdurer avec les générations suivantes
  • un Conseil de famille qui représente la famille dans ses prises de décision relatives à l’entreprise et ses relations avec celle-ci
  • des assemblées ou réunions familiales plus larges et plus informelles à échéances régulières où sont abordés des sujets liés à l’entreprise, son actionnariat, sa stratégie mais aussi la place des nouvelles générations.

La charte familiale pose les fondements de la gouvernance familiale en définissant notamment ses valeurs, sa philosophie, ses objectifs en se projetant sur le long terme ainsi que ses principes de fonctionnement interne.

Ce document clé pouvant avoir une portée juridique définit les structures de gouvernance comme le conseil de famille, le conseil d’administration de la holding, la composition et les processus de nomination et de décision, les modalités de cession des parts, le mode de résolution des conflits, le code de conduite, la formation des générations montantes et le soutien aux projets, l’emploi des membres de la famille dans le groupe, les modalités de révision de la charte

La rédaction de la charte familiale, pour être un document complet et efficace, prend du temps et nécessite l’implication de l’ensemble de la famille à partir de l’application d’une méthodologie rigoureuse. Des entretiens individuels et collectifs structurés, l’organisation de séminaires et de groupes de travail permettent aux membres de la famille de s’exprimer, de s’écouter et d’aborder des situations de tension et de rivalité parfois anciennes. Ce cheminement permet de resserrer les liens familiaux, de poser les bases d’une entente et s’avère aussi important que la charte elle-même. AVA accompagne les familles dans le processus d’établissement de ce document fondateur permettant de consolider ses bases pour allier entente familiale et développement de l’entreprise.

Renouvellement générationnel

AVA attache une importance particulière à la montée en puissance des jeunes générations au sein de la famille et du groupe familial. En tant qu’organisme de formation AVA dispense des formations ciblées en finance, gestion, management en fonction des besoins de ses clients. Il peut s’agir de les aider également à structurer leurs propres projets entrepreneuriaux ou associatifs, à réaliser l’étude de marché et la construction du business plan, à arrêter le choix de la forme juridique…

?

Questions courantes

En quoi la charte familiale est-elle aussi cruciale?

On dit souvent que cette charte est un peu la constitution de la famille, c’est à dire sa loi majeure ou supérieure qui doit rester le ferment de l’entente quand surviennent de possibles désaccords. La charte familiale doit être patiemment transmise aux générations suivantes, elle peut aussi évoluer ou s’infléchir au fil des générations.

Cette charte est-elle un élément de gouvernance aisé à mettre en place?

Si son existence est clé, sa mise en place se fait généralement méthodiquement, à l’issue de réunions ou séances de travail permettant de la faire émerger.

Donc son émergence, si elle n’est pas difficile en soi, se fait progressivement à l’issue d’un patient travail que le Family Officer facilite, et il est le fruit d’une large implication des membres de la famille. 

Quels organes propres à la famille s’avèrent utiles au côté d’instances juridiques créées par la loi?

Il faut porter à notre sens un regard pragmatique sur ce sujet: le conseil d’administration n’est en rien remplacé, ni concurrencé, mais la famille fédère progressivement ses forces, organise le travail des générations différentes et installe l’habitude de travailler ensemble; tout ceci se dessine à travers une instance formelle, de plus en plus reconnue comme le conseil de famille qui se réunit régulièrement pour partager l’information et recueillir des opinions des membres de la famille, ainsi qu’à travers des instances plus informelles comme les simples réunions familiales.

Comment peut-on juger du caractère satisfaisant d’une gouvernance familiale?

Nous pensons qu’une bonne gouvernance obtient trois types de validation: d’abord il lui est nécessaire de recueillir celle de la famille (pour être adoptée la gouvernance et les valeurs qu’elle porte ont dû être validées par les membres de la famille), puis il faut qu’elle soit capable de passer l’épreuve des crises (crise économique qui peut mettre à mal l’entreprise, crise de succession entre générations…), enfin il faut qu’elle obtienne la reconnaissance du temps, ou la patine qui marque aussi les bonnes constitutions que les Etats se donnent.

« Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte. »

Winston Churchill

Alpine Value Advisory - Value(s) first

    • Vision long terme
    • Approche transversale
    • Ethique professionnelle
    • Services sur-mesure

Carte d’identité professionnelle →     Rencontrons-nous →